22 octobre 2020

0 commentAIREs

  • Accueil
  • Blog
  • 9 actions à mener pour optimiser le SEO des images d’un site Internet

Temps de lecture : 8 minutes

9 actions à mener pour optimiser le SEO des images d’un site Internet

Et si la recherche visuelle était la grande tendance marketing Internet de demain ? Quelques chiffres semblent aller dans ce sens. 30 % des recherches internautes concernent une recherche d’images sur Google. Près de 62 % des milléniaux plébiscitent une recherche d’images. D’ailleurs, le succès grandissant de Pinterest confirme la tendance avec un taux de conversion qui ne cesse d’augmenter. Mais des images ou des photos seules, sans balisage sémantique HTML ou métadonnées associées, restent invisibles. Comment optimiser les images pour le SEO et générer du trafic ? Quelles actions concrètes appliquer à une image insérée sur un site Web, un blog ou les réseaux sociaux ? Contenu textuel, format, attribut Alt, légende, sitemap, voici nos conseils pour ne pas passer à côté de votre référencement d’images.

Pourquoi est-ce important d’améliorer le SEO des images sur les moteurs de recherche ?

Communiquer un message ou promouvoir un produit avec une image, un GIF, une infographie, une photo porte un nom le Picture Marketing. Le pouvoir de l’image est grand quand elle est de qualité, référencée et en cohérence avec le propos.
Insérées sur un site Web, les images portent les valeurs de la marque. Sur un site E-commerce, elles peuvent convaincre un acte d’achat. Si vous tenez un blog, insérer des images pour illustrer votre texte apporte une dynamique. Sur les réseaux sociaux, les algorithmes les privilégient.
Les images jouent un rôle essentiel pour le référencement naturel de votre site ou de votre blog. Une image trouvée grâce à la recherche Google Image peut être une passerelle vers votre site. Elle génère ainsi du trafic et une visibilité supplémentaire vers vos contenus. Que dire de la présence des images dans « tous » les résultats web suite à une requête utilisateur ? Le Graal du SEO. Mais pour optimiser les images pour le SEO, un travail de référencement s’impose.

9 conseils pour optimiser le référencement des images et photos sur le Web

Comme nous l’avons vu, optimiser les images pour le SEO est indispensable pour être référencé dans Google Image et gagner du trafic vers votre site Web ou blog. Mais pas que ! Mener quelques actions simples améliorent nettement le référencement global. Appliquez nos 9 conseils et optimisez vos images, mais également les fichiers que vous partagez en ligne. Nommer les images, choisir le bon format, renseigner la balise Alt ou encore communiquer un sitemap, suivez le guide pour l’effet boost SEO.

1 – Insérer des photos et images uniques sur les pages d’un site Web

La première recommandation pour optimiser les images pour le SEO est d’utiliser un maximum d’images ou photos originales et cela va de soi de qualité. Unsplash, Freeimages, pour ne citer qu’eux, sont des banques gratuites d’images pour alimenter votre site Web. Oui, mais voilà, qui dit gratuit dit utilisation possible des mêmes images par le plus grand nombre. En terme d’originalité, peut mieux faire !Pensez à l’expérience utilisateur et à la valeur ajoutée de photos uniques et originales sur vos pages Web. Un contenu pertinent lié à une image attractive a beaucoup plus d’impact en termes de résultats SEO et in fine de trafic. Le temps passé à chercher ou réaliser des visuels de qualité vaut le coup pour votre référencement. En plus, vous vous différenciez de la concurrence. Et sur un positionnement Internet, ça vaut de l’or.

2 – Nommer les images et photos

La seconde action à mener est de nommer systématiquement et précisément chacune de vos images. Oubliez la dénomination IMG564329.jpg par exemple, les moteurs de recherche ne sauront jamais ce que représente cette image. Déterminez 3 ou 4 mots-clés qui définissent votre positionnement et votre photo. N’en faîtes pas trop, soyez mesuré, Google n’aime pas le « bourrage » de mots-clés. Oubliez les caractères spéciaux, les espaces, les accents. Préférez le tiret du 6 et laissez le contenu en minuscule. Cette action améliore la visibilité d’un contenu mais contribue surtout à l’optimisation SEO d’une recherche par l’image.

3 – Compresser un fichier image au format adéquat

Pour optimiser votre référencement naturel, vous savez certainement que la vitesse de chargement d’une page de site ou blog est une des clés. La compression des fichiers CSS, mais aussi le choix des bons formats pour vos fichiers images participent à l’amélioration du chargement de vos pages. JPEG, PNG, ou GIF, ces 3 formats de fichiers images s’emploient chacun pour des usages spécifiques. Sachez qu’il existe également le format SVG destiné aux données et graphiques vectoriels ou encore le format WEBP mis au point par Google il y a 10 ans. Plus léger qu’une compression JPEG, son utilisation reste toutefois marginale. Certains outils, comme Squoosh, proposent l’optimisation des images avec ce format. À suivre nos explications pour ne plus se tromper.

Le format JPEG, poids léger versus qualité de l’image

Le JPEG (Joint Photographic Experts Group) est fréquemment utilisé pour la compression des photos. Malgré une perte d’informations, il offre un large panel de 16,7 millions de couleurs. Le poids du fichier est léger, donc optimal pour le chargement d’une page. Ce format convient aux visuels riches en contrastes et couleurs. Le JPEG valorise les ombres, nuances et dégradés. Petit conseil, si vous avez des images enregistrées en JPEG, renommez-les en JPG. Pas de différence de qualité entre les 2 extensions mais pour harmoniser votre base de données de fichiers images et être reconnus par tous les logiciels, l’extension JPG est recommandée.

Le format PNG, qualité versus poids de l’image

Le PNG (Portable Network Graphics) est d’abord une alternative au format GIF. 2 types de formats PNG sont disponibles : PNG 8 et PNG 24. La qualité de compression est optimale sans aucune perte de données, mais le poids du fichier est plus important qu’avec une compression JPEG. Le PNG est idéal pour les fichiers images tels que les textes, logos ou graphiques. Parfait pour traiter les zones de transparence et l’opacité, le PNG convient aussi aux aplats.

Le format GIF adapté aux images animées

Le GIF (Graphics Interchange Format) s’utilise pour la compression d’un fichier image animé de petite taille. Ce format accepte plusieurs images dans un fichier. Le GIF ne gère que 256 couleurs. En raison de perte de données importantes, la qualité de compression des fichiers GIF est médiocre au regard des autres formats.

4 – Adapter la taille et le poids des images

Pour optimiser les images pour le SEO, vous devez adapter la taille et le poids de chaque fichier image. En règle, générale, 50 % du poids d’une page d’un site Web est constitué par les images. Un fichier trop volumineux impacte directement le temps de chargement de la page. Qui dit temps de chargement trop long, dit perte de l’utilisateur et donc mauvais référencement.
Pour y remédier, vous devez :

  • Redimensionner chaque fichier image avec la bonne taille de pixels tant en hauteur qu’en largeur.
  • Enregistrer l’image à un poids correct. Le poids d’une image recommandé pour un site E-commerce est d’environ 70 ko quand il est de 150 ko pour un Header. La fonction « enregistrer pour le Web » de Photoshop facilite le choix. D’autres outils en ligne adaptent le poids des images comme PHOTOPEA, GIMP, CANVA

5 – Renseigner la balise ou attribut Alt

La balise Alt et plus précisément l’attribut Alt, en langage HTML, donne aux moteurs de recherche, lorsqu’il est renseigné, des informations sur le contenu de la page. L’attribut Alt est donc un gage de qualité SEO et indique précisément à Google et ses robots ce que contient l’image de votre site Web ou blog.
Sur un CMS comme WordPress, la balise Alt est indiquée « texte alternatif ». La renseigner ne nécessite pas de connaissances spécifiques en HTML. Ne pas confondre l’attribut Alt et l’attribut Title. Ce dernier est le texte qui apparaît au passage de la souris sur l’image. Il n’apporte rien au référencement, mais est bénéfique pour l’expérience utilisateur.

Pourquoi l’optimisation de l’attribut Alt est importante ?

Renseigner la balise alt impacte le référencement avec 3 résultats significatifs :

  1. Les mots-clés intégrés dans le texte de l’attribut permettent de se positionner sur les moteurs de recherche et notamment dans Google Images. Google comprend le contenu des images.
  2. L’attribut Alt est le texte lu aux internautes malvoyants.
  3. Si le chargement de la page est ralenti, le contenu Alt indique à l’utilisateur quelle image s’affiche en temps normal sur le site Internet.

Quel contenu rédiger dans l’attribut Alt ?

Le texte doit être concis et explicite. Il décrit l’image pour les moteurs de recherche. L’attribut n’est pas un remplissage de mots-clés sinon il peut être perçu comme SPAM. Il se compose d’environ 80 caractères avec les espaces, soit 3 à 5 mots, avec le mot-clé en début de texte. Un exemple d’optimisation Alt : <img src= »bateau.jpg » alt= »bateau bleu amarré »/>. Pour les images décoratives utilisées pour le design du site, l’attribut Alt reste vide.

6 – Rédiger un contenu cohérent autour des images

Optimiser les images pour le SEO, c’est aussi rédiger un contenu cohérent autour des images insérées sur votre site Web. Si le contexte textuel qui précède ou succède n’a pas de rapport avec la thématique de l’image, Google risque de vous pénaliser. Évidemment cela impacte votre visibilité et donc votre trafic. Choisissez des images ou photos explicites toujours en rapport avec le contenu de vos pages.

7 – Légender et décrire les images

La légende des images n’a strictement rien à voir avec l’attribut Alt ou encore l’attribut Title. En langage HTML, la balise légende est <figcaption>. La légende est le texte de contextualisation situé généralement en dessous (ou au-dessus et même à côté) des images sur votre site Internet. Elle est efficace en terme d’expérience utilisateur, le fameux UX.Les moteurs de recherche, et Google en particulier, utilisent la légende pour comprendre le contenu de la page. Pour votre référencement naturel, il est intéressant de la renseigner même si elle n’a pas de rôle spécifique en termes de positionnement. Employez des mots différents de ceux de l’attribut Alt. La légende est un complément d’informations et de précisions sur la description de l’image. Le texte est fluide et naturel.

8 – Insérer des backlinks vers les images

Pour illustrer un contenu, les créateurs et rédacteurs insèrent dans les pages, de leur site Internet ou article de blog, des images dont ils ne sont pas, la plupart du temps, les auteurs. Cette méthode est tolérée et courante. Si vous êtes arrivés à la lecture de l’action n°8, c’est que vous avez lu la une. Et l’action une, vous invite à insérer des images originales dans vos contenus. Qui dit image originale, dit qu’il y a fort à parier qu’elle soit reprise par d’autres Webmasters ou rédacteurs. Vous voyez où nous voulons en venir ? Mettez en place une veille sur Google Images ou utiliser Image raider et cherchez vos images utilisées sans votre accord sur d’autres sites. Contactez le rédacteur du contenu et demandez-lui d’indiquer un lien sur l’image pour rediriger les internautes vers votre site. Cette pratique vous profitera davantage que la suppression pure et simple de l’image. Et les backlinks optimisent les résultats SEO.

9 – Créer un sitemap

Après avoir mené les 8 actions précédentes, vous pouvez parfaire l’optimisation de vos images pour le SEO avec la mise en place d’un sitemap. Le sitemap est un fichier texte, invisible des internautes, qui regroupe les URL des images de votre site Internet. Généralement utilisé pour regrouper les URL des pages d’un site, en créer un pour optimiser les images pour le SEO peut s’avérer payant. D’ailleurs votre sitemap peut regrouper les URL des pages et des images pour centraliser dans un seul fichier toutes les données.Les robots des moteurs de recherche indexent vos images. Avec un regroupement des images, ils établissent plus facilement des liens entre chaque image. Le sitemap aide également Google à relier les images à leur contenu textuel. N’oubliez pas de transmettre le sitemap de vos images à Google Search Console.

Quels outils utiliser pour l’optimisation d’une image ou photo ?

Il existe de nombreux outils gratuits ou en version freemium qui permettent la compression et l’optimisation de vos images. Souvent destinés aux professionnels, nous n’avons pas tous la chance de disposer de logiciels comme Photoshop. Le mieux est de les tester pour trouver celui qui convient à votre utilisation. En version freemium, les outils limitent parfois la taille et le nombre des images par mois. Les versions payantes deviennent alors intéressantes pour des utilisations fréquentes. Beaucoup de sites Internet sont crées avec des CMS tels que WordPress, et c’est donc un plugin spécifique au CMS qui se charge du travail après quelques paramétrages.
Pour optimiser les images pour le SEO, nous vous recommandons les outils :

Optimiser les images pour le SEO est une donnée à considérer si vous souhaitez améliorer votre référencement naturel sur les moteurs de recherche. Qu’il s’agisse de renseigner les balises, nommer ou adapter le format, la taille et le poids de vos images, ces 9 actions simples et rapides à mener sont des chances supplémentaires d’attirer du trafic vers votre site ou blog. Elles impactent également positivement l’expérience utilisateur. Pour être SEO friendly, misez, avant l’optimisation des images, sur la qualité et la richesse de vos contenus rédactionnels. Google apprécie un texte long, structuré par des balises, des mots-clés judicieux et bien sûr un fond irréprochable. Dernier conseil, n’oubliez pas que vous rédigez aussi pour les internautes. Le ton et le style font la différence quand vous souhaitez captiver vos lecteurs.


à propos de l'auteur de ce billet

Sandra

Rédactrice Web seo, j'ai suivie la formation de Valérie Sakly et des moocs Openclassroom. J'aime apprendre et je me forme chaque jour un peu plus. Comme beaucoup de rédacteurs j'écris depuis longtemps mais j'ai décidé d'écrire pour le web grâce à mon fils. Développeur web il a crée son entreprise et a eu besoin de textes, de relecture et de correction. Ce fut une révélation et je me suis lancée.

__CONFIG_group_edit__{}__CONFIG_group_edit__
__CONFIG_local_colors__{"colors":{"635a9":"Accent Color","cd03b":"Border"},"gradients":{}}__CONFIG_local_colors__

D'autres articles dans la catégorie : Tous les articles, Référencement naturel

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Besoin de contenus optimisés pour votre site Internet ?

Faites appel à nos rédacteurs professionnels pour la rédaction de vos articles de blog, fiches produits, cocons sémantiques, pages géolocalisées, guides d'achat...

>