15 décembre 2020

0 commentAIREs

  • Accueil
  • Blog
  • Erreurs SEO en E-Commerce : 5 Boulettes à Éviter

Temps de lecture : 6 minutes

Erreurs SEO en E-Commerce : 5 Boulettes à Éviter

Vous possédez une boutique en ligne et vendez des produits de haute qualité, mais votre trafic organique ne suit pas ? Le SEO, c’est tout un art, et il faut redoubler de vigilance pour ne pas multiplier les erreurs. Vous devez bien choisir vos mots-clés en prenant en compte l’intention de recherche des internautes. Faites attention au contenu dupliqué et aux erreurs de redirections de vos fiches produits. Et puis n’oubliez pas l’UX, bien sûr. Bref. Aujourd’hui, je vous présente 5 erreurs SEO en e-commerce et leurs solutions. Prêt à prendre vos concurrents de vitesse ? C’est parti !

1 – Mal interpréter l’intention de recherche des internautes sur Google

Cette erreur commune est partagée par toutes les typologies de sites web et de business en ligne. Une bonne stratégie SEO en e-commerce utilise toutes les sortes de mots-clés. Pour obtenir une bonne optimisation du contenu sur vos pages web, vous devez comprendre l’intention de recherche des internautes. On distingue 4 types de mots-clés.

Les mots-clés navigationnels

Les internautes cherchent le nom du site web qu’ils veulent visiter sur Google, au lieu de taper l’URL manuellement. Pensez à intégrer le nom de votre boutique en ligne dans la balise title de vos pages principales, comme les pages d’accueil ou « À propos ».

Les mots-clés informationnels

Les internautes cherchent des informations sur un produit ou un service. Par exemple : « Quels sont les outils SEO utilisés par les rédacteurs web sur Skribix ? » Ce type de contenu est parfait pour vos articles de blog, guides d’achat ou pages de FAQ.

Les mots-clés commerciaux

Les internautes ont déjà l’intention d’acheter des produits. Ils cherchent une description de produit ou une dernière précision avant de passer à l’action. Exemple : « meilleure agence de contenu à Toulouse » ou « Android vs iOS ». Vous pouvez travailler ces mots-clés dans un blog, sur vos pages de catégorie ou tout autre contenu web approprié.

Les mots-clés transactionnels

Les utilisateurs sont prêts à acheter votre produit. Exemple : « acheter dosettes Senseo ». Votre stratégie de contenu SEO peut travailler ces mots-clés dans vos pages de catégorie ou vos fiches produits.

2 – Optimiser une fiche produit pour le référencement naturel sans recherche de mots-clés

Pour améliorer le référencement naturel d’une fiche produit, trouvez une requête qui décrit l’article. Vos futurs clients ont plus de chance de taper « après-shampoing bio » sur les moteurs de recherche qu’un nom de marque qu’ils ignorent.

Bien sûr, il y a des exceptions. Si vous vendez le nouvel iPhone, incluez son nom dans la balise title. Sans recherche de mots-clés, vous pouvez payer cher un rédacteur web SEO pour écrire le contenu de vos pages de produits. Votre site internet n’apparaîtra pas dans les résultats de Google.

Pour éviter ces erreurs SEO en e-commerce, prenez en compte :

  • le volume de recherche de la requête-clé ;
  • l’intention de recherche de l’utilisateur ;
  • la concurrence SEO sur la première page de résultats de Google ;
  • la concurrence SEA (particulièrement au-dessus de la ligne de flottaison) ;
  • le CPC (coût par clic) et le potentiel de conversion de la requête.

Vous trouverez de nombreux outils SEO sur Internet qui facilitent l’obtention de ces données. Une fois votre recherche de mots-clés effectuée, vous pouvez commander la rédaction de vos fiches produits à un rédacteur web SEO. Lisez le billet de blog de Nathalie pour savoir comment bien rédiger vos fiches produits.

Pensez à renseigner les balises « product » de vos fiches produits. Ces données structurées vous permettent d’afficher le prix du produit, sa disponibilité ou encore les avis des clients. Des arguments de vente essentiels pour les produits de votre boutique en ligne !

3 – Référencer des fiches produits dupliquées sur sa boutique en ligne

Parmi toutes les erreurs SEO en e-commerce, indexer des fiches produits dupliquées est l’une des plus communes. Lorsque les robots de Google détectent du contenu dupliqué, ils vont devoir choisir une URL à mettre en avant. C’est normal : les utilisateurs des moteurs de recherche ne veulent pas d’une page de résultats avec 10 contenus identiques.

Si vous copiez le contenu de la fiche produit d’une boutique en ligne concurrente, les robots du géant d’Internet vont généralement favoriser la page web la plus ancienne. Pour un contenu dupliqué sur votre propre boutique en ligne (différentes URL pour un même produit), vous faites une erreur SEO différente.

Une seule URL sera choisie par les robots de Google pour servir votre référencement naturel. Mais en plus, vous diminuez l’optimisation du budget crawl alloué à votre site web. Cette erreur SEO énorme peut réellement impacter le référencement naturel de votre boutique en ligne sur Google. 2 choix s’offrent à vous pour l’éviter.

Optimiser les fiches produits avec un contenu original

Si vous faites les choix d’indexer l’URL d’une fiche produit, vous devez optimiser son contenu pour le référencement naturel. Travaillez chaque contenu pour le rendre unique aux yeux de Google et des utilisateurs. Un texte SEO copywrité de qualité a un double effet : il améliore le trafic organique de la page et augmente son taux de conversion.

Créez des contenus d’au moins 300 mots pour de meilleurs résultats en référencement naturel. Pensez à renseigner la balise canonical, si un produit dispose de plusieurs URLs au contenu identique.

Désindexer des pages de vente de produits

Indexer toutes vos fiches produits pour le référencement naturel n’est pas toujours la meilleure stratégie SEO. Votre boutique en ligne peut compter des milliers de pages de produits. Il est alors difficile de créer des contenus SEO de qualité pour chaque article. Dans ce cas, mieux vaut cacher ces pages aux yeux des robots des moteurs de recherche en installant des balises noindex.

4 – Mal gérer les redirections et les liens morts de ses fiches produits

Dans une boutique e-commerce, les redirections sont inévitables. Votre business en ligne évolue ainsi que votre catalogue de produits. Un article peut se retrouver en rupture de stock ou ne plus être vendu sur vos sites internet. Une erreur classique en e-commerce est de créer des chaînes de redirections interminables. Une page en code 301 renvoie vers une autre page en 301, etc.

Cela diminue l’effet du jus SEO de chaque page, ainsi que celui des backlinks. Une boucle de redirections peut réduire la vitesse de chargement d’une page de site. Les robots de crawl de Google ont aussi la possibilité de refuser d’indexer des pages qui abusent des redirections.

Redirection d’une fiche produit qui attire du trafic organique

Une fiche produit de qualité visible sur les moteurs de recherche doit être conservée à tout prix. Si le produit est en rupture de stock temporaire, précisez-le simplement aux clients avec un message personnalisé. Pour garder le trafic organique de vos pages de produits supprimés définitivement, vous avez 2 options :

  1. Le produit est remplacé : conservez l’URL si possible et réécrivez la description.
  2. Le produit n’est pas remplacé : opérez une redirection 301 vers un produit similaire ou vers sa page de catégorie.

Redirection d’une fiche produit avec un mauvais référencement

Un produit dont la page de vente ne reçoit aucun trafic organique ne requiert pas de stratégie SEO complexe. N’y touchez pas et utilisez un code d’erreur 410 (suppression définitive) quand votre boutique arrête de vendre le produit. Si la page attire un peu de trafic et que l’article est en rupture de stock temporaire, faites une redirection 302 vers un produit similaire. Elle précise aux moteurs de recherche que l’action est provisoire.

Réparation des liens morts sur une boutique e-commerce

Les sites e-commerce ont de très nombreux liens internes. Ne pas réparer les liens morts est une erreur qui a plusieurs conséquences. Cela diminue la qualité de l’expérience utilisateur ainsi que le niveau de confiance accordé par Google à votre site. Utilisez des modules SEO sur votre CMS ou des outils SEO externes pour identifier les liens morts.

Vous pouvez ensuite :

  • remplacer les liens morts par d’autres liens ;
  • supprimer les liens morts définitivement.

Si une page « morte » disposait de backlinks intéressants, pensez à la redirection 301 !

5 – Délaisser l’expérience utilisateur au profit du SEO sur sa boutique e-commerce

L’une des pires erreurs SEO en e-commerce, c’est de se concentrer uniquement sur le référencement naturel. C’est essentiel d’intégrer le SEO à votre stratégie de web marketing et à votre business plan. Mais vous ne devez pas le faire au détriment de l’UX. Voici quelques conseils pour rattraper votre retard.

Concevez une structure claire et intuitive pour vos sites web

Le plan de votre boutique en ligne doit être clair et agréable pour l’utilisateur. Pour un e-commerce, l’internaute doit aussi pouvoir acheter un produit rapidement. Il ne s’agit pas d’appliquer bêtement la règle des 3 clics, mais de proposer la meilleure expérience possible à l’internaute.

Un bon choix de thème WooCommerce, Shopify ou Drupal est un bon point de départ. Un plan de site facile à suivre optimise aussi votre budget crawl et permet l’affichage de sitelinks.

Créez un business en ligne mobile-friendly

Plus personne ne remet en cause l’importance du mobile dans la conception web. À l’heure du mobile first, vous avez plusieurs options :

  1. Créer une version mobile de votre site : attention au duplicate content ;
  2. Investir dans une application mobile : elle ne remplace pas vraiment un site ;
  3. Opter pour un responsive web design : c’est la meilleure option, d’après moi.

Diminuez les temps de chargement

Le temps de chargement n’a pas d’impact direct sur le référencement. Mais un temps de chargement élevé augmente votre taux de rebond et fait baisser votre taux de conversion. Pensez donc à alléger vos contenus et à utiliser des serveurs solides.

Sécurisez votre boutique e-commerce

Pire qu’un mauvais temps de chargement, un business en ligne avec une adresse HTTP est une erreur critique. Aucun utilisateur ne veut passer à la caisse quand la description de votre URL indique « non sécurisé ». Les nouveaux sites internet sont tous en HTTPS, mais pour les anciennes boutiques en ligne, une migration est vivement conseillée.

Dans ce billet de blog, vous avez peut-être reconnu vos propres erreurs SEO en e-commerce. De l’intention de l’internaute à la recherche de mots-clés en passant par les redirections, le duplicate content et l’UX, il y a de quoi faire. Mais vous disposez maintenant de très bons conseils pour redresser la barre.

Vous souhaitez être accompagné dans la stratégie de contenus de votre e-commerce ? Contactez Skribix et obtenez un conseil personnalisé pour faire exploser votre business en ligne !

Sources :


D'autres articles dans la catégorie : Tous les articles, Référencement naturel

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Besoin de contenus optimisés pour votre site Internet ?

Faites appel à nos rédacteurs professionnels pour la rédaction de vos articles de blog, fiches produits, cocons sémantiques, pages géolocalisées, guides d'achat...

>